06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Youtube Instagram Facebook Linkedin

Quelles techniques de freinage utiliser sur circuit ?

pédalier frein

Le freinage sur circuit consiste à ralentir le véhicule à l’approche d’un virage. L’action des plaquettes sur les disques de freins combinée à l’adhérence des pneumatiques permet de réduire l’énergie cinétique du véhicule. Il existe différents systèmes de freinage plus ou moins performant et correspondant à une utilisation bien précise. Cet article porte sur les différentes techniques de freinage sur circuit. Pour connaître les différents types de freins, vous pouvez lire notre article à ce sujet.

Savoir freiner, c’est savoir aller vite.

Une voiture tourne grâce aux freins, le volant ne donne qu’une indication de direction, un cap.

Julien GEDET

La gestion du freinage permet de contrôler la vitesse d’arrivée, de passage et de sortie des virages. C’est l’un des piliers du pilotage, mais aussi l’une des techniques les plus difficiles à maîtriser. Pour aller vite, il est nécessaire de freiner le plus tard, le moins longtemps et le plus fort possible. Le freinage est bien souvent plus important que le potentiel d’accélération !

Le freinage progressif

Cette technique est très rependue en utilisation routière, elle permet de maximiser la sécurité et le confort des passagers. Le freinage commence en douceur et prend en intensité progressivement jusqu’à la vitesse souhaitée ou l’arrêt du véhicule. Ce type de freinage est à proscrire sur circuit car il va à l’encontre de la recherche de performance.

Le freinage par pompage

Le freinage par pompage consiste à faire des appuis répétés sur la pédale de frein. Aussi désagréable qu’inefficace, il était utilisé dans le temps avec des freins qui avaient tendance à surchauffer. Il permet de limiter la concentration de la chaleur. Cette technique est aussi à proscrire sur circuit si vous recherchez l’efficacité. En plus d’augmenter la distance de freinage, le freinage par pompage déstabilise le véhicule.

Le freinage dégressif

Cette technique consiste à casser la vitesse du véhicule sans le déstabiliser ni bloquer les roues. C’est la technique la plus efficace sur circuit, mais la maîtriser n’est pas chose facile. Cette technique permet un transfert des charges du véhicule sur le train avant et ainsi de l’ancrer dans le sol pour limiter le sous-virage.

Il faut freiner très fort, sans “claquer la pédale de frein”, à la limite du blocage des roues, puis, diminuer progressivement la pression sur le frein. Il faut être bien installé et avoir le pied gauche bien calé sur le cale-pied. Les yeux doivent être rivés sur le point de corde. Il est important d’avoir passé le pic du freinage avant de braquer les roues. Si vous conservez trop de frein en tournant la direction, vous risquez le sur-virage et un tête-à-queue.

Il est primordial d’éviter le blocage des roues lors des phases de freinage. Cela entraîne une perte quasi-instantanée du grip et de la direction. La distance de freinage augmente alors considérablement, si vous ne perdez pas le contrôle du véhicule avant ! Le dosage du frein est alors très important, surtout, si votre véhicule ne dispose pas d’ABS. En cas de blocage, soulagez le frein, puis, retrouvez de la dégressivité sans bloquer les roues cette fois-ci.

Anticiper et préparer

repère distance de freinage

Pour préparer au mieux une course ou un track day, l’utilisation d’un simulateur de pilotage est un bon compromis. Cela permet de mémoriser le tracé et les zones de freinage sans avoir à se déplacer. Les donnés GPS des simulateurs permettent une expérience très fidèle à la réalité sans avoir à se déplacer.

Pour assurer un bon freinage sur circuit, il est important de connaître ses repères. Il faut aussi connaître son matériel et être familiarisé avec ce dernier.

Il est primordial d’analyser la piste en fonction des conditions météorologues. La température, l’humidité ambiante (hygrométrie), ou encore si la piste est sèche ou non sont des critères très importants à prendre en compte. Les distances de freinage et l’efficacité de ce dernier seront impactés.

Pour aller plus loin

Einstein disait ” la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information”. Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.