06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Instagram Facebook Linkedin

Quand utiliser des pneus neige ?

Les pneus neige sont généralement considérés comme un accessoire de luxe pour les automobiles. Dans l’imaginaire collectif, c’est un équipement peu utile et très onéreux. Les personnes résidant dans des régions où le taux d’enneigement est faible, voir nul, pensent que l’utilisation d’un pneumatique neige est absolument inutile.

Quelle est l’utilité de pneus neige ?

Le principe fondamental du pneu neige est, dans un premier temps, d’optimiser les capacités de conduite sur neige. Mais aussi sur une route sèche par temps froid. L’utilisation d’un pneu neige est recommandée pour des températures froides à partir de 7 degrés et moins. 

Les pneumatiques neige possèdent une gomme plus tendre et donc efficace dans les températures froides. Le durcissement de la gomme des pneus neige se produit à une température inférieure que pour des pneumatiques été. De plus, les pneumatiques neige sont facilement repérables grâce à des lamelles sur chaque crampon du pneu. Ces lamelles sont présentes dans le but de maximiser l’adhérence sur route froide ou enneigée. 

La question judicieuse à se poser n’est alors pas « est-ce que je vais rouler sur la neige ? » Mais bel et bien « est-ce que je suis susceptible de rouler par moins de +7 degrés ? ». Pour la majorité du territoire français l’utilisation de pneus neige est plus que préconisée. Seules, certaines régions du Sud de la France, où les hivers sont particulièrement doux et les températures inférieures à 7 degrés très rares peuvent s’en passer.

pneus neige

Le bon compromis pour les pneus neige

Le fait d’avoir un véhicule proposant la technologie 4 roues motrices peut être un élément fort, mais uniquement s’il est allié à des pneumatiques neige. Pour une conduite par temps froid et encore plus sur neige, 4 roues motrices équipées de pneus été ne seront pas efficaces. Cependant, un véhicule 4 roues motrices avec des pneus hiver, même si ces pneumatiques ont déjà été utilisés durant une saison, vous offrira une sécurité maximale.
Le pneumatique est l’unique contact entre le véhicule et le sol. C’est pour cette raison qu’il est très important de privilégier des pneumatiques de qualité. 

L’entretien et l’équipement d’une voiture peut représenter un coût important. Il est primordial de ne pas faire l’impasse sur des pneumatiques adaptés à votre utilisation. Il est important de savoir qu’un pneumatique hiver peut s’utiliser toute l’année, mais s’usera beaucoup plus rapidement qu’un pneu été. L’idéal est de jongler entre deux trains de pneus, pour l’hiver et l’été. L’utilisation des pneumatiques hiver de novembre à février par exemple et le reste de l’année vos pneumatiques été. Cette technique demande, certes, de s’équiper de 8 pneumatiques. Et cela représente un coût. Mais au-delà de la sécurité, l’usure de vos pneumatiques sera bien moindre. Vous pourrez les utiliser sur 2, 3 voir 4 saisons en fonction de votre usage. 

Ce compromis est économiquement intéressant, il n’est que très légèrement supérieur à l’utilisation de pneus 4 saisons. Il offre de surcroît des capacités supérieures si vous adaptez vos pneumatiques à la saison. Les pneumatiques 4 saisons sont un bon compromis pour des personnes circulant rarement par temps froid.

À noter :

Le type de pneumatique utilisé sur bitume et sur glace est extrêmement opposé. Pour illustrer ces deux extrêmes, prenons l’exemple de la formule 1 et du trophée Andros. En formule 1, des pneumatiques slicks c’est à dire complètement lisses et extrêmement larges sont utilisés pour une adhérence maximale. Pour le trophée Andros, la conduite sur glace, des pneumatiques avec une surface de 8 centimètres de large et énormément de clous sont utilisés pour maximiser l’adhérence. Il est important de comprendre que sur glace le pneumatique optimal aura une bande de roulement très étroite pour qu’un maximum de poids du véhicule repose sur le minimum de contact au sol. Un gros SUV avec des pneus extrêmement larges aura une très mauvaise tenue sur glace contrairement à une petite citadine des années 90 par exemple. 

Le mot du coach sur les pneus neige :

Certains conseillent, pour des raisons économiques, de monter des pneumatiques neige uniquement à l’avant. Je le déconseille fortement. Cela crée un déséquilibre d’adhérence entre les pneumatiques avant adaptés à la neige et au froid et les pneumatiques arrière. Cela peut provoquer une situation critique de déséquilibre d’adhérence avant-arrière et provoquer une perte de contrôle du véhicule pour l’automobiliste.
Il est préférable d’installer des pneus neige même premier prix aux quatre coins du véhicule plutôt que d’installer 2 pneumatiques de qualité uniquement à l’avant. Des pneumatiques d’entrée de gamme feront un travail très satisfaisant pour la plupart des automobilistes.

Pour aller plus loin

Einstein disait  » la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ». Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.