06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Instagram Facebook Linkedin

Comment bien préparer un week-end de course ?

Un week-end de course réussi ne s’improvise pas. Quand vous êtes au volant sur un circuit, vous portez le regard loin ? Vous anticipez ainsi la trajectoire ? C’est pareil pour votre weekend ! Projetez vous loin pour qu’il soit parfait.

Préparation technique :

Vous connaissez la trajectoire, le circuit, la voiture, le matériel ? Tous ces paramètres extérieurs sont importants. Vos connaissances techniques sont un préalable indispensable.  

Si vous ne connaissez pas le circuit ou si vous souhaitez révisez avant, les ressources du web sont là.

Grâce aux vidéos sur internet (réseaux sociaux, YouTube..), vous pouvez voir le circuit. Trouvez les vidéos permettant de repérer facilement les bonnes trajectoires. L’idéal est de trouver des vidéos de voitures légèrement plus rapides que celle que vous utiliserez. Pourquoi ? Parce qu’en vidéo, la vitesse parait moins importante. Votre œil et votre cerveau risquent de s’habituer à un rythme inférieur à la réalité.

Vous pouvez aussi travailler la visualisation ! Vous avez bien repéré le circuit, vous l’avez intégré dans votre mémoire et vous savez où freiner et où accélérer. Mettez vous dans un endroit au calme, cela peut être un lit. Adossez vous à un coussin pour imiter la position de pilotage classique. Fermez les yeux, visualisez le circuit et en même temps, mimez avec les pieds et les mains votre parcours. Freinez, accélérez, passez les vitesses au bon moment, aidez vous d’un chrono. Déclenchez le chrono lorsque vous visualisez la ligne de départ. Coupez le chrono sur la ligne d’arrivée.

Cela vous permet de vérifier votre temps de parcours. Vous connaissez le temps de référence dans votre catégorie. Le but du jeu est d’être dans la « seconde de référence » lors de votre visualisation. C’est déjà très bien. Les pilotes pros arrivent à faire cela à 2 ou 3 dixièmes près. Répétez votre visualisation plusieurs fois. C’est une excellente préparation !

week-end-course

Logistique du weekend de course à préparer 4 à 6 semaines en avance :

Votre objectif lors du weekend est de ne penser qu’à la course. De profiter et de prendre du plaisir ! Pour cela, organisez tout ce qui est prévisible. Vos déplacements sur le circuit et autres lieux du weekend. Votre hôtel, il doit disposer d’un bon couchage. Ça serait dommage de se réveiller avec des douleurs de dos ou de cou. Cela vous rendra moins performant durant la course. Pensez à vos lieux de restauration. Si nécessaire, réservez en avance.

Préparez votre sac de course. Il doit être finalisé 2 ou 3 jours avant votre départ. Rajouter un objet est toujours possible. Pensez à laisser une petite place pour cela.

Anticipez les conditions météo. Pas uniquement la pluie. Mais aussi la température, le vent. Vous ne saurez qu’au dernier moment la météo réelle. Donc prévoyez les vêtements en avance.

Préparer sa condition physique :

2-3 jours avant votre weekend, l’important est d’avoir un très bon influx nerveux. A cette fin, arrêtez toute activité sportive intensive les 2-3 jours qui précèdent le weekend. Privilégiez des petits exercices musculaires si c’est dans votre routine de pilote. Organisez vous pour décaler les grosses séances de sport, une sortie VTT etc. Et n’allez pas courir la veille du départ.

Pourquoi ? D’une part, pour éviter tout risque de blessure, même minime. D’autre part, pour ne pas se vider physiquement. Après une activité sportive intense, votre organisme a besoin de récupérer. Si vous négligez ce besoin, vous ne serez pas au maximum de votre potentiel.

L’alimentation joue également un rôle très important. Des repas à heure régulière avec des sucres lents de qualité sont recommandés. Surtout 2-3 jours avant votre weekend. Choisissez des céréales complètes. Elles rassasient longtemps et évitent des problèmes digestifs.

Boire beaucoup est primordial. Si vous n’en avez pas l’habitude, vous risquez de l’oublier. Votre forme physique baisse beaucoup si vous êtes déshydraté. La mauvaise hydratation diminue aussi votre concentration. Donc hydratez vous avant et pendant le weekend.  

Naturellement, pas de performance, ni de plaisir, sans un bon sommeil réparateur. Un bon sommeil implique se coucher tôt. Profitez des heures les plus réparatrices avant minuit. Dormez le nombre d’heures dont vous sentez que vous avez besoin.  

Gestion du stress avant course :

Le stress qui monte crescendo jusqu’au week-end – c’est normal. Même pour un pilote pro. Pour le désactiver, utilisez la respiration. Elle vous permet de vous mettre dans l’état de cohérence cardiaque. Cela augmentera votre capacité à réagir efficacement dans l’instant T sur circuit. La bonne énergie dans la voiture de course s’anticipe donc !

Habituez vous durant les 4 à 6 semaines avant le weekend à utiliser la respiration. C’est un réel instrument de cohérence cardiaque. Par exemple, 3 fois par jour, faites 6 inspirations et 6 expirations de 5 secondes chacune. Cela vous prendra quelques minutes dans la journée. En revanche, cela vous aidera à désactiver le mode stress. Dès que vous sentez le stress montez, répétez l’exercice.

Pour aller plus loin

Einstein disait ” la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information”. Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.