06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Instagram Facebook Linkedin

Les comportements à adopter avec les motards sur la route

Nous partageons tous un espace commun où le respect mutuel est une question de vie et de mort. Vous l’aurez deviné – c’est la route ! Automobilistes aguerris, jeunes permis, routiers, motard, gendarmes, ambulanciers, commerciaux se rencontrent, se croisent à toute heure sur cet espace commun.

Le constat général

S’enfermer chacun dans sa bulle, se focaliser uniquement sur sa conduite peut ôter une vie ou plusieurs, causer des blessures, des traumas. Compte tenu de l’enjeu, des accidents, de la circulation, des embouteillages, il est vital de savoir se mettre en sécurité  et de maximiser la sécurité des autres êtres vivants. Prenons, par exemple les motards. Les utilisateurs de deux-roues sont beaucoup plus exposés que les automobilistes. L’absence d’une carrosserie protectrice ou d’airbag rend les deux-roues très vulnérables en cas d’accident ou d’impact. Cette réalité est souvent sous-estimée.

Adoptez des gestes très simples, élémentaires pour renforcer leur sécurité. Par exemple, balayer constamment du regard ses rétroviseurs pour s’assurer de sa bonne position sur la voie. Ainsi que de celles des autres conducteurs est primordial. Que d’accidents graves seraient évités si ce geste était une habitude générale.

Pour un automobiliste, il n’y a rien à perdre à laisser passer un motard. Eh oui, c’est bien une question de taille ! Faisons un calcul simple. La largeur d’une route est de trois mètres cinquante tandis que la largeur moyenne d’un véhicule se situe entre un mètre cinquante et un mètre quatre-vingts, pouvant aller jusqu’à deux mètres pour les plus gros SUV. La chaussée est donc suffisamment large pour laisser passer les motos. C’est encore plus évident sur les routes spacieuses comme les rocades, les autoroutes ou certaines nationales à plusieurs voies. 

Interfile

Les gestes simples a adopter pour aider les motards

Sur les routes à plusieurs voies, la circulation en inter-file pour les deux-roues est autorisée entre la deuxième et la troisième voies. En cas de circulation dense, lorsque rouler à l’allure recommandée est impossible pour les voitures, le geste citoyen pour faciliter le passage des deux-roues est de se serrer à gauche sur la file de gauche et de serrer à droite pour les conducteurs positionnés sur la deuxième voie. Cela permet de créer un couloir de passage sécurisé pour les motocyclistes. Les déplacements que vous effectuez dans la file ou entre les files doivent privilégier la sécurité de ce couloir pour deux-roues. Surtout lorsque vous avez repéré un motard en vérifiant vos rétroviseurs.

Autres éléments cruciaux pour la sécurité des deux-roues :

Manifester par l’utilisation du clignotant le moindre de vos déplacements, laisser un écart conséquent (dans la limite du raisonnable) dans la file pour leur permettre de passer. Lorsque vous mettez en œuvre ces pratiques, les deux-roues vous saluent et vous remercient généralement par un geste du pied.

Ces pratiques très simples ne représentant aucune perte de temps pour l’automobiliste alors qu’elles peuvent littéralement sauver des vies. Elles assurent une sécurité pour les deux-roues. Il est urgent d’agir et les chiffres le confirment ! Hélas, au cours de ces dix dernières années, le nombre d’accidents corporels pour les motards circulant en inter-file a augmenté de 80,7% et le nombre de morts de 160% ! Un constat alarmant ! Représentant à lui seul une raison suffisante pour adopter une conduite sécuritaire pour les autres usagers, principalement les deux-roues.

Interfile

Pour aller plus loin

Einstein disait ” la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information”. Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.