06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Instagram Facebook Linkedin

Les différents rôles dans les équipes de course

Nous vous ouvrons les coulisses du monde des courses automobiles. L’impression première est souvent que c’est le pilote qui assure le gros du travail. En réalité, chaque victoire est le fruit d’une synergie d’équipe. Il existe même un championnat dédié aux équipes de course. Chaque membre de l’équipe est important. Il n’y pas réellement d’ordre hiérarchique. 

Le rôle de l’intendant :

Il gère les réservations d’hôtels pour toute l’équipe de course. La proximité de l’hôtel avec le circuit (idéalement à moins de 10 minutes) est la clé du succès. Le confort des équipes pendant la course joue beaucoup sur la performance. Idéalement, l’intendant réserve tous les hôtels pour l’année au mois de janvier. C’est là où tous les programmes sont annoncés. L’intendant s’occupe aussi de tous les repas sur place. 

C’est également lui qui détermine le planning des départs des différents véhicules de l’équipe vers le lieu de la course. Par exemple, un camion très gros semi-remorque doit partir plus tôt. Son temps de trajet est plus long. Avant un week-end de course (du vendredi à dimanche), il faut que tout le matériel arrive le jeudi à 14h. 

Le rôle des mécaniciens dans les équipes de course :

Au sein de l’équipe « JG Compétition », il y a un mécanicien par voiture. Ils effectuent toute la maintenance de la voiture. Les mécaniciens font des vérifications à chaque fois que la voiture roule.  

En règle générale, il y a 1 ou 2 mécaniciens par voiture. Il y a aussi un chef mécanicien pour chaque voiture. Le chef mécanicien a la responsabilité du suivi et de l’entretien de la voiture. Il sait exactement où en est le kilométrage de chaque partie technique de la voiture. Par exemple, les amortisseurs font 5000 km avant une révision. Les plaquettes de freins font environ 300 km. Les disques de frein font 1000 km. C’est le chef mécanicien qui assure ce suivi. Il connait par cœur chaque boulon et chaque écrou. En l’occurrence, c’est lui qui vérifie les serrages de tous les boulons. S’il voit un boulon susceptible de se desserrer sur une session de roulage, il le surveille. Il détecte et supervise le moindre problème jusqu’à sa complète résolution. 

Le rôle de coach : 

Le coach est habilité à coacher, à motiver les pilotes. Il leur donne les informations essentielles sur leurs performances. C’est le coach qui mesure leurs progrès et détermine les points d’amélioration. Chaque voiture dispose d’un système d’acquisition de données et vidéo. Cela permet, entre autres, de savoir à quel moment la voiture accélère, freine par rapport au virage du circuit. La vidéo qui tourne en permanence dans la voiture enregistre toutes les actions. A chaque sortie de session de roulage, le coach compare les données et les vidéos par rapport au pilote référence de l’équipe. Il détermine ensuite où chaque pilote peut gagner en performance. Le coach a un rôle très important à jouer.

Le rôle du préparateur physique dans les équipes de course :

Le préparateur physique assure l’échauffement, le réveil musculaire du pilote tous les matins. Passer de l’état de piéton qui marche à 2-5 km/h à l’état de pilote qui roule à 200 km/h est très engageant pour le corps et l’esprit. Le cerveau a besoin de s’habituer, les muscles aussi.  

Le préparateur physique accompagne le pilote pendant les pauses entre les sessions de roulage. En moyenne, un pilote roule 3-5 fois dans une journée. Le temps de la session varie de 15 minutes à 2h maximum. Entre chaque roulage, le pilote effectue une mise en action. Celle-ci comprend des jeux de mobilisation musculaire, des jeux d’éveil avec des balles rebondissantes et des lumières. Cela permet au pilote d’être opérationnel à 100% dès qu’il se met au volant. Le préparateur physique aide donc le pilote à donner le meilleur de lui dès les 1ères secondes de roulage.  Après la course, le pilote a besoin d’être accompagné dans la récupération (étirements, massages).  

Le rôle de pilote :

Naturellement, son rôle est de piloter. Le pilote vient avec son sac de course, sa tenue, son casque. Il doit connaître le circuit par cœur avant de rouler. C’est aussi son rôle de donner le ressenti de la voiture au mécanicien. Le pilote a le rôle de débriefer tout ce qui s’est passé pendant la course avec le coach. Le pilote doit chercher à améliorer son propre chrono aidé par le coach. 

Le rôle de team manager :

Le team manager supervise tous les rôles précédemment évoqués. Ce n’est pas forcément le chef. Il est plutôt coordinateur. Il s’assure que toute la logistique a été bien gérée. Son rôle est également d’inscrire les pilotes aux courses. Il a la charge de l’administratif et des papiers. Par exemple, de vérifier l’orthographe des noms inscrits, les formalités des voitures. 

Une fois sur place, il fait le lien entre les pilotes et la direction de course pour tout ce qui est administratif. En cas de problème en piste, le team manager accompagne le pilote vers les commissaires de course ou la direction de course. Il gère le litige avec un autre pilote si jamais cela a lieu. Pour être totalement objectif, le pilote est accompagné par le team manager. Ce dernier apaise, facilite le processus. 

Le rôle de communicant sur les réseaux sociaux :  

C’est la personne en charge des photos et des vidéos pendant les courses. Elle s’occupe de les diffuser sur les réseaux sociaux de l’équipe de course ou autres.  Cela permet aux passionnés du monde entier de suivre ce qui se passe sur le circuit pour l’équipe. 

Le rôle de l’ingénieur dans les équipes de course :

Il peut y avoir un ingénieur. Ce n’est pas toujours le cas. L’ingénieur a pour rôle de récupérer uniquement les datas de la voiture. Par exemple, il regarde comment évoluent les pressions de pneus, les suspensions, les amortisseurs, le chrono. C’est une analyse de la voiture et de sa performance potentielle d’un point de vue mathématique. C’est un rôle différent du coach. Le but du coach est que le pilote fasse la meilleure performance possible. L’analyse de l’ingénieur permet d’optimiser la performance de la voiture. 

Pour aller plus loin

Einstein disait ” la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information”. Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.