06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Instagram Facebook Linkedin

Comment adapter sa conduite par temps de pluie ?

C’est la fin des beaux jours, l’automne arrive et la pluie aussi. Soyez prêt et adaptez votre conduite à la météo et à l’état de la route ! La conduite par temps de pluie est responsable de nombreux accidents. Adaptez votre conduite en anticipant l’aquaplaning, la baisse de visibilité et la perte d’adhérence.

Les automatismes en conduite par temps de pluie

conduite sous la pluie

Lorsque vous circulez sur une route mouillée ou sous la pluie, l’adhérence est réduite. Les virages et ronds-points sont des zones où il faut prendre encore plus de précautions. Le poids de la voiture peut l’entraîner et provoquer un important sous-virage, voire une sortie de route. De plus, dans les ronds-points, il n’est pas rare de trouver des restes de gasoil provenant des réservoirs des camions. Cela crée des zones extrêmement glissantes, repérables par la présence d’une tâche aux reflets arc-en-ciel.

La conduite par temps de pluie augmente considérablement les risques d’accidents. Des vérifications simples et régulières de l’équipement du véhicule peuvent vous sauver la vie.

  • Allumez vos feux de croisement et réduisez votre vitesse. Ce sont les premiers réflexes à adopter. Par temps de pluie, les distances de freinage sont multipliées par deux.
  • Contrôlez régulièrement l’état de vos balais d’essuie-glace pour assurer une bonne évacuation de l’eau et une visibilité optimale.
  • Contrôlez également l’état de vos pneumatiques pour une évacuation optimale. Les dessins ne doivent pas être inférieurs à 4 millimètres.
  • Familiarisez-vous avec le chauffage et la climatisation pour éviter la formation de buée.
  • La projection du regard est primordiale, encore plus que par temps sec. Il faut être capable de visualiser loin devant, même s’il y a d’autres automobilistes, pour anticiper leur comportement et la route.
  • Augmentez les distances de sécurité avec les autres automobilistes.
  • Faites attention aux projections d’eau des camions, bus ou autres voitures.
  • En cas de très forte pluie, allumez vos antibrouillards.

Anticiper et gérer les pertes d’adhérences en conduite par temps de pluie

pneumatique pluie

L’aquaplaning est provoqué par une fine pellicule d’eau qui se forme entre vos pneumatiques et la route. Cela fait glisser le véhicule sur l’eau et vous fait perdre toute adhérence.

Si vous traversez une zone où la route est recouverte par une pellicule d’eau, ou si vous roulez sur une flaque, prenez garde. Cela peut se transformer en aquaplaning et vous faire perdre le contrôle de votre véhicule. Si la direction devient soudainement légère ou que vous sentez le véhicule dévier, levez le pied de l’accélérateur. Ne freinez pas et ne tournez pas le volant tant que vous n’avez pas retrouvé d’adhérence, si non, vous risquez de partir en tête-à-queue.

Pour anticiper la perte de contrôle en conduite par temps de pluie, commencez par réduire votre allure. Analysez bien la route et la quantité d’eau présente sur celle-ci. Évitez les freinages brusques et les accélérations trop violentes. Méfiez vous des taches d’huile ou d’essence principalement en centre-ville ou dans les ronds-points. Contrôlez régulièrement l’état de vos pneumatiques et optez pour les gommes pluie si vous habitez dans une région pluvieuse.

Conseils supplémentaires

S’il pleut trop, avant même de démarrer, demandez vous si le trajet est indispensable. Essayez de repousser votre départ ou attendez une accalmie.

Vérifiez l’état de vos essuie-glaces (avant et arrière) et de vos pneus régulièrement. Pour rouler en sécurité, des pneumatiques pluie sont parfaits. Dans le cadre d’une utilisation adaptée, ils sont plus performants. Votre vitesse reste le principal facteur de risque !

Renseignez-vous et prévoyez vos longs déplacements à l’avance, en tenant compte de la météo.

Analysez la route qui se présente à vous et évitez les itinéraires inconnus pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate. Prenez garde aux virages, ronds-points et cuvettes.

Toutes les techniques pour éviter la perte de contrôle et diminuer le risque d’accident en conduite par temps de pluie sont issues du monde de la compétition. Les améliorations techniques des pneumatiques et les méthodes de conduite par temps de pluie, étendues au grand public, nous permettent d’avoir des gommes et des comportements plus adaptés pour chaque saison. Si vous souhaitez en apprendre d’avantage et perfectionner vos réflexes, n’hésitez pas à participer à un stage de pilotage sur circuit !

Pour aller plus loin

Einstein disait  » la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ». Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.