06 08 32 54 41 // 1 avenue du meilleur ouvrier de France, 33700 Mérignac
Youtube Instagram Facebook Linkedin

Comment bien faire chauffer ses pneus sur un circuit ?

COMMENT BIEN FAIRE CHAUFFER SES PNEUS SUR UN CIRCUIT ?

Vous avez peut-être déjà vu des voitures effectuer des zigzags sur les circuits pour faire chauffer les pneus ? Сette approche n’est pas du tout efficace. En réalisant ces zigzags, le conducteur chauffe uniquement la surface extérieure du pneumatique sans en chauffer le corps.

Quelle que soit votre voiture, dès les premiers tours de circuit, rallongez plutôt les freins pour chauffer vos pneus de l’intérieur. En effet, pendant environ 2 tours d’un circuit classique, faites durer vos freins 2 fois plus longtemps. Attention, l’idée n’est pas forcément de plus appuyer sur le frein, mais de vraiment rallonger la durée.

bien chauffer ses pneus

Pourquoi cette technique permet de chauffer le corps des pneumatiques ?

Les plaquettes de frein vont serrer les disques. Les disques vont ainsi chauffer et ils vont aussi chauffer la jante. La jante, à son tour, chauffera le pneumatique. Une chauffe qui vient de l’intérieur de la roue est de qualité. Et, surtout, c’est une chauffe uniforme.

Grâce à cette astuce, vous pouvez espérer gagner en pression de pneu entre 200 et 400 g en fonction de la température extérieure.

Considérez toujours que le pneu doit partir en dessous de sa température optimale pour arriver à la température « target » (la température cible) qui est aux alentours de 2 barres pour chaque pneu.

Il peut y avoir des subtilités selon les spécificités de la voiture.

Par exemple, si vous avez une voiture traction, donc avec les roues motrices à l’avant et un arrière plutôt léger, cherchez, dès les premiers tours, à volontairement déclencher une petite glisse du train arrière. En faisant survirer ainsi la voiture, vous faites riper le pneu sur la piste. Et cela permet de le monter en température très rapidement.

Si vous avez une propulsion, donc avec les roues arrière motrices, forcez exprès sur la direction, c’est-à-dire tournez un peu plus que la normale dans les virages, comme si vous vouliez saturer le train avant. Cette astuce permet de chauffer le pneumatique en le sursollicitant. Le fait d’utiliser cette astuce 3-4 fois dans les 2 premiers tours de chauffe, permet une montée en température uniforme.

Notez que les 2 pneus des roues motrices (avant ou arrière selon le type de véhicule) ont tendance à chauffer beaucoup plus facilement que les 2 autres qui n’ont pas de transmission, et qui donc n’entrainent pas le moteur.

Pour aller plus loin

Einstein disait ” la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information”. Venez participer à un stage de pilotage sur circuit pour apprendre ou vous perfectionner grâce aux précieux conseils de Julien, coach professionnel, qui saura vous accompagner avec précision quelque soit votre niveau. Accessible à tous.